Menu Contactez-nous Téléphonez
Imprimer
A+
A-

Aubigny, une ville chargée d’histoire

Aubigny sur Nère est le lieu de mémoire de L’AULD ALLIANCE, terme par lequel on désigne le rapport étroit et singulier qui s’instaura de façon continue entre les royaumes de France et d’Ecosse pendant cinq siècles.

Éphéméride

Nous fêtons les
St René

Au cours de la guerre de Cent Ans qui opposa les royaumes de France et d’Angleterre, la ville fut donnée par le Roi Charles VII à Jean Stuart de Darnley, cousin du roi d’Ecosse. Ce grand seigneur commandait l’armée écossaise venue secourir le malheureux Charles VII en fort mauvaise posture face aux anglais après la défaite d’Azincourt. 

Les descendants de Jean Stuart de Darnley et d’Aubigny conservèrent leur fief d’Aubigny jusqu’en 1672, année où leur lignée s’éteignit.

La dynastie des Stuarts d’Aubigny connut sa plus grande gloire lors des guerres d’Italie. les rois Charles VII, puis Louis XI, confièrent le commandement de leurs armées à Béraud et Robert Stuart, 4ème et 5ème seigneurs d’Aubigny, qui se lancèrent à la conquête de la péninsule.

Le style Renaissance des châteaux d’Aubigny et de la Verrerie témoignent de l’empreinte laissée par l’aventure italienne sur leurs bâtisseurs.

C’est encore aux Stuarts d’Aubigny que l’on doit l’architecture à colombages des superbes maisons du centre ville, édifiées après l’incendie qui détruisit le bourg en 1512.

Grâce aux seigneurs écossais, l’industrie et le commerce du drap sont très florissants au XVIème et XVIIème siècles. Les maisons des ouvriers employés à la manufacture sont regroupées dans les faubourgs d’Argent, d’Oizon et de Sainte-Anne. Les moulins de Prés, de Gêts et de Chaumont foulent les draps. Le désastre du système de Law provoqua malheureusement la chute de la fabrication et de la commercialisation du drap. Au XIXème siècle, ce savoir-faire s’est en partie perpétué notamment dans la célèbre chemiserie dont les locaux sont occupés aujourd’hui par la maison des associations.

La lignée des Stuarts d’Aubigny s’éteignit en 1672 et le roi Louis XIV pût alors disposer de la ville, revenue dans le giron royal. Pour être agréable au roi d’Angleterre, Charles II Stuart, le Roi Soleil fit don de la seigneurie d’Aubigny en 1673 à Louise Renée de Penancoët de Keroualle. Cette jeune femme d’origine bretonne, devenue duchesse de Portsmouth après avoir donné un enfant au roi Charles II, était l’agent d’influence de Louis XIV auprès de la cour d’Angleterre.

Ses descendants, les ducs d’Aubigny conservèrent la cité jusqu’à la Révolution Française. Le Château fut ensuite acquis par la municipalité et celui de la Verrerie, devint, à partir de 1841, propriété de la famille de Vogüé.

Sous la révolution, Aubigny avait été promu chef-lieu de district. Par ailleurs, son territoire fut divisé en deux communes : Aubigny –Ville, le bourg proprement dit et Aubigny Villages, les faubourgs. C’est au commencement du XXéme que les deux communes fusionnèrent à nouveau pour retrouver leur forme d’antan.

Enceintes et Fossés

Autrefois, la ville était entourée par des fossés. L’enceinte était percée de quatre portes et garnie de tours rondes espacées environ de 50 m. Ces fortifications datant des XIIème et XIIIème siècles, furent détruites au cours du XVIII ème siècle et les fossés en partie comblés. Il subsiste cependant sur le boulevard de la République trois tours et des pans du mur.

Aubigny Sur Nère, le pays des Ecossais

Dès 1990 la municipalité a décidé de relancer les Fêtes Franco Ecossaises esquissées en 1931 et de renforcer la relation étroite entre l’Ecosse et Aubigny, véritable vecteur de l’économie touristique. Pour ces fêtes, la ville d’Aubigny a été récompensée en 2010 par le prix « Les Etoiles du Tourisme ».

Mémorial de l’Auld Alliance, Centre de Recherche sur l’Auld Alliance, pipe band, Whisky, Fêtes Franco Ecossaises, sans oublier les courants d’échanges très vivants avec l’Ecosse sont autant d’initiatives concrètes et réussies qui ont permis, années après années, de construire une véritable identité aux couleurs de l’Ecosse. Aubigny est devenu le Pays des Ecossais.

Les fêtes Franco-Ecossaises ont lieu chaque année aux alentours du 14 juillet. Plusieurs milliers de personnes déferlent sur la ville pour célébrer avec ferveur l’amitié séculaire d’Aubigny avec les écossais.

Tattoo (défilé de pipe bands), concert, défilés historiques, campements et jeux médiévaux, campements d’highlanders et diverses animations pour petits et grands, un programme toujours très fastueux pour des festivités à l’ambiance celtique.

Le dépaysement est garanti avec un marché médiéval dans la cour du château et place du marché, accueillant jusqu’à des producteurs écossais !

Au menu de ces journées festives, des ripailles où quelques 1500 couverts sont servis. On y déguste un menu typiquement écossais dont, naturellement, le plat national : le Haggis (panse de brebis farcie)

Carte interactive

Les + demandés

Hôtel
Restaurant
Enfance
Jeunesse

Boulangerie

Santé

Industrie

Dépannage
Inscrivez-vous !